Les points clés pour un emailing efficace

Pour rester proche de nos utilisateurs, nos prospects et nos partenaires chez DynamicScreen nous utilisons l'emailing. Toutes les deux semaines nous prenons contact avec notre audience à travers un email pour faire découvrir les nouvelles intégrations, fonctionnalités et nouveautés.

En charge de cette mission depuis 8 mois, j'ai développé une base de 2000 contacts, préparé 32 newsletters et envoyé 11 184 emails.

Dans cet article, je reviens sur les points clés de ces dernières campagnes pour vous aider dans votre stratégie d'email marketing.

  1. Connaitre son audience et sa cible
  2. Rendre ses emails pertinents avec la personnalisation
  3. Rester simple mais ne pas oublier les CTA
  4. Tester les emailings et demander des retours

🔍 Connaitre son audience et sa cible

Une compréhension approfondie de votre public cible est l'un des aspects les plus importants à prendre en compte avant de commencer à envoyer des campagnes emailing.

Récupérez les adresses emails de votre audience (tout en respectant les règles du RGPD) et toutes les informations complémentaires que vous pouvez avoir sur eux (prénom, nom, poste, entreprise) pour avoir la base de données la plus complète possible.

Ensuite, pour être le plus précis et pertinent, segmentez-les avec leurs langues, leurs fonctions (prospects, clients, partenaires, équipe) et demandez-vous :

  • Comment et quand préfèrent-ils que l'on communique avec eux ?
  • Existe-t-il un langage spécifique ou un style d'email à privilégier ?
  • Quels types d'actions ou d'activités les distinguent par rapport au public général ?

Par exemple, vous pouvez envoyer un remerciement à vos partenaires avec leur prénom et un emoji à 17h, mais pour un prospect il faut privilégier une personnalisation plus poussée et une heure où l'ouverture peut être plus forte (principalement le matin entre 8h et 11h).

À chaque fin de campagne emailing, n'oubliez pas de trier et de supprimer les emails des personnes qui se sont désabonnées, qui sont tombées dans les spams, ou encore qui n'ouvrent plus vos emails depuis plusieurs mois. Ils font baisser les statistiques et le taux d'ouverture inutilement.

📝 Rendre ses emails pertinents avec la personnalisation

Les emails dont l'objet est un peu personnalisé, avec un nom ou un prénom par exemple, ont un taux d'ouverture plus élevé.

43,6 % des utilisateurs pensent qu'une ligne d'objet personnalisée et axée sur les centres d'intérêt est très importante - plus importante encore qu'une remise ou une offre promise.

Dans l'idéal, votre objet doit être court et agréable, mais aussi engageant, séduisant et attrayant pour les utilisateurs.  C'est la partie la plus importante de votre campagne emailing car c'est ce qui va décider l'utilisateur à ouvrir votre email ou non.

Il existe de nombreuses façons de faire ressortir votre objet dans la boîte de réception.

Vous pouvez ajouter des emojis (en veillant à ne pas en faire trop), ajouter le nom du destinataire pour lui donner une touche personnelle, inclure des verbes d'action qui l'invitent à interagir ou encore choisir la même forme à chaque envoi pour être reconnaissable.

[ Newsletter n°1 ] DynamicScreen : Découvrez nos conseils pour un emailing efficace

Quelle que soit la tactique que vous choisissez, le mieux est d'en tester plusieurs et de varier selon les cibles.

L'A/B testing peut être une solution : vous pouvez tester plusieurs lignes d'objet différentes en les envoyant chacune à un petit groupe de contacts, puis la plus performante sera envoyée au reste de vos contacts.

👩🏻‍💻 Rester simple mais ne pas oublier les CTA

Le call-to-action (CTA) est le point central de votre email. C'est ce sur quoi vous espérez que votre utilisateur clique lorsqu'il fait défiler le message.

Il faut donc que le CTA se détache du contenu de l'email, qui lui doit rester simple pour être efficace. Personne n'a envie de cliquer sur un email et de voir plusieurs images, pop-ups et couleurs s'afficher de tous les côtés.

Comment faire alors ?

Votre CTA doit avoir une couleur et un texte cohérent avec votre image de marque. Les boutons ordinaires comme "cliquez ici" et "en savoir plus" ne sont pas vraiment accrocheurs.

Au niveau des placements dans le contenu de votre email, il est important d'en mettre un visible sans avoir à faire défiler le message. Mais n'oubliez pas d'en placer un deuxième à la fin de votre email, si celui-ci est un peu long.

Vous devrez trouver le bon équilibre entre le contenu, les images et les CTA. Il ne faut pas mettre trop d'éléments, au risque de brouiller l'objectif de votre email.

💡 Tester les emailings et demander des retours

En testant vos campagnes emails avant de les envoyer, vous pourrez vous assurer que tout est en ordre.

N'oubliez pas de vérifier :

  • L'orthographe et les fautes de frappe
  • Les liens et les CTA
  • Les images
  • L'affichage de l'email sur mobile et ordinateur
  • La liste de destinataires
  • L'expéditeur et la programmation de l'heure et du jour

C'est aussi une bonne idée de l'envoyer à au moins un autre membre de votre équipe. Chez DynamicScreen, j'envoie l'email au service concerné pour être sûre d'avoir le lexique le plus adapté et toutes les informations sur le sujet vérifiées.

Pour aller encore plus loin, nous demandons également l'avis à nos lecteurs à la fin de nos newsletters.

"Qu'avez-vous pensé de ce format ? Êtes-vous d'accord avec le sujet ?"

Maintenant que vous avez toutes les clés en main vous pouvez envoyer votre campagne emailing.

N'oubliez pas d'examiner vos statistiques après l'envoi, le lendemain et même la semaine suivante : elles peuvent vous en apprendre beaucoup sur les types de emails que vos clients aiment, et peut-être encore plus important, sur ce qu'ils n'aiment pas.

Et vous, quels sont vos conseils pour un bon emailing ? Ecrivez-nous à bonjour@dynamicscreen.com, nous serons ravis d'échanger à ce sujet et  de vous faire découvrir nos newsletters.

Charlotte

Charlotte

Chargée de marketing @DynamicScreen
Bordeaux, FR